Tous les membres

Gravel, Alexia


Étudiante au doctorat

Université Laval

Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF)

Centre de recherche sur les produits laitiers (STELA)

Expertises

Protéines Pois Séparation protéique Purification protéique Analyse structurale Protéomique Propriétés techno-fonctionnelles Alimentation durable
: Doctorat
:

Étude des propriétés gélifiantes de systèmes protéiques mixtes composés d’isolats protéiques de lactosérum et de pois



Années de service

Depuis 2020

Niveau d'étude

Doctorat

Baccalauréat : Chimie, Université de Sherbrooke.

Maîtrise : Sciences des aliments avec mémoire, Université Laval, 2020.


4 publications les plus récentes

  • Valorization of Concentrated Dairy WhiteWastewater by Reverse Osmosis in Model Cheese Production

  • Effects of Hexane on Protein Profile, Solubility and Foaming Properties of Defatted Proteins Extracted from Tenebrio molitor Larvae

  • The use of edible insect proteins in food: Challenges and issues related to their functional properties

  • Comparison of conventional and sustainable lipid extraction methods for the production of oil and protein isolate from edible insect meal


Face aux défis environnementaux et sociaux engendrés par l’accroissement de la population mondiale, la FAO et l’OMS promeuvent la diminution de la consommation de protéines animales au profit de protéines végétales. Afin de répondre à cette nouvelle demande, le secteur bioalimentaire s’est récemment intéressé au développement de systèmes protéiques mixtes entre des isolats protéiques végétaux et des isolats de protéines laitière. Ces derniers sont au cœur du processus de développement de nouveaux ingrédients fonctionnalisés intégrés dans diverses matrices alimentaires. Actuellement, ceux-ci sont principalement composés de protéines laitières et de soya et présentent des propriétés gélifiantes améliorées comparativement à celles des sources protéiques prises individuellement. Or, comparativement aux systèmes lait-soya qui ont fait l’objet de plusieurs études, la fonctionnalité des systèmes lait-pois est moins documentée et maîtrisée. Pour répondre à cette problématique, le projet de recherche proposé vise à étudier les différents mécanismes régissant la formation de gels protéiques entre les protéines laitières et de pois. Plus spécifiquement, il sera important de comprendre les différents phénomènes impliqués dans les processus de dénaturation, d’agrégation et d’interactions protéiques permettant la formation de ces gels. La compréhension de ces phénomènes permettra de générer des données d'intérêt majeur de type "structure-fonction" pour le domaine agroalimentaire dans une optique de production d’ingrédients à haute valeur ajoutée ou de systèmes alimentaires gélifiés mixtes optimisés.